The lobster – Une singularité de regard cinématographique confirmée

IMG_2135.CR2

Notre rédaction In Ciné Veritas a classé The lobster en 8ème position dans son Top 2015.

The lobster, dernier long métrage en date de Yorgos Lanthimos navigue entre comédie, drame et surréalisme. Irrespectieux des genres cinématographiques pour notre plus grand plaisir, ce film s’avère hautement original et singulier. Une véritable curiosité dans tous les sens du terme, très loin du cinéma consensuel.

Dans un futur proche… Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme sœur. Passé ce délai, elle sera transformée en l’animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s’enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires.

Pendant deux heures, le cinéaste grec plonge les spectateurs dans une société où vivre seul est illégal. Tout célibataire, veuf ou divorcé qui se fait arrêter par la police est immédiatement transféré dans un hôtel situé en périphérie de la ville. Dans celui-ci, des séminaires de rencontres sont organisés. L’objectif est d’apparier ces âmes esseulées donc hors-la-loi. Chaque « Solitaire » dispose de 45 jours pour trouver son partenaire (il existe cependant une activité « particulière » permettant d’obtenir des « extra days »). Passé ce délai, en cas d’échec, le « Solitaire » se voit réincarné en un animal qu’il aura choisi dès son entrée à l’hôtel. Le personnage principal, incarné par Colin Farrell, a porté son choix sur le homard (d’où le titre du film).

IMG_6290.CR2

La population de ce monde étrange et surréaliste est répartie sur trois lieux :

  • les célibataires, veufs et divorcés parqués dans l’hôtel,
  • la ville exclusivement réservée aux couples,
  • et la forêt où se sont réfugiés les « Solitaires » rentrés en résistance contre ce système inique.

Pour ajouter au vice de la situation, trouver un partenaire ne suffit pas ! Il faut que les deux individus formant un couple soient « assortis ». Par exemple, un aveugle ne peut former un couple avec une personne non malvoyante. Ce « détail » scénaristique a son importance jusqu’à l’ultime seconde du film…

The lobster - 3 acteurs dans l'hôtel

Sur ce scénario, tout aussi improbable que très bien écrit, s’échafaude un film à multiple facettes et très original. Ce film d’anticipation est alternativement sarcastique, barré, drôle, allégorique, mystérieux, glaçant… La mise en scène impeccable proposée par Yorgos Lanthimos vient appuyer efficacement ces multiples caractéristiques. Le réalisateur manie ainsi avec élégance l’humour noir, l’absurde, voire le pathétique dans la première partie du film. Dans sa seconde partie, The lobster prend progressivement une voie de plus en plus sombre. L’épilogue est ainsi très inconfortable pour les spectateurs jusqu’à la délivrance offerte par l’écran noir précédant le générique de fin.

Nous regrettons cependant que le film soit un peu trop raconté par une voix off qui disserte les sentiments du personnage joué par Colin Farrell. Ces commentaires en voix off ne sont certes pas omniprésents, mais ils ne sont pas indispensables sur certains passages.

IMG_3703.CR2

Après Canine (2009) et Alps (2011), Yorgos Lanthimos confirme à nos yeux le côté décalé de son cinéma et la singularité de son regard. The lobster est le film le plus original que nous ayons vu en 2015. Cette originalité est telle qu’il nous est bien difficile de connecter ce film à un film déjà vu. Nous devons nous rendre à l’évidence, ce film ne ressemble à rien de ce que nous avons pu voir jusqu’ici.

Chez In Ciné Veritas, nous étions certes déjà clients du cinéma de Lanthimos avant ce film, nous le sommes encore plus aujourd’hui. Le cinéaste grec nous propose du véritable cinéma d’auteur tel que nous l’aimons.

Lors du festival de Cannes 2015, The lobster a été récompensé du Prix du jury. C’est amplement mérité. Il aurait pu tout aussi bien recevoir le Prix du scénario attribué au décevant Chronic de Michel Franco.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s