Zoologie – Différence et singularité

En 2015, Ivan I. Tverdovsky surprenait avec son premier long métrage, Classe à part. Il dressait alors le portrait brutal et cruel d’adolescents handicapés et pointait du doigt l’aberrance d’un système scolaire « spécialisé » où administration et parents rivalisaient d’incompétence et de lâcheté. Rude, dérangeant et sans dialogue pré-écrit, Classe à part affichait un réalisme cru proche du documentaire jusqu’à un épilogue quasi désespéré.

Fruit d’un regard cinématographique très singulier, cette première réalisation remarquable et remarquée inscrivait en bonne place son auteur dans la liste des jeunes cinéastes à suivre. C’est à compter de ce mercredi 15 mars que sera visible dans les salles françaises, Zoologie, son deuxième long métrage de fiction dont voici le synopsis.

Il pousse une queue dans le bas du dos de Natacha. Résignée jusqu’alors à une vie plutôt terne, cette étrangeté lui offre une liberté nouvelle.

Lire la suite sur Le mag cinéma…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s