Interlude #4 – Over (Jörn Threlfall)

En neuf plans larges et muets d’une durée cumulée de douze minutes, Jörn Threlfall fait le récit d’un fait réel. Par sa mise en scène et sa narration épurées à l’extrême, le scénariste-réalisateur adopte un parti-pris audacieux particulièrement bien adapté au drame mis en images.

Over présente une scène de crime. Au cours de neuf plans larges, nous observons le déroulement d’une histoire intrigante. Que s’est-il passé dans cette discrète rue pavillonnaire ? Un meurtre, un délit de fuite, un accident ? La réalité est tragique et tout-à-fait inattendue.

Les neuf plans composant Over font en douze minutes le récit à rebours d’une journée complète (de 23h45 à 6h20). Le montage inversé des séquences relève de la même technique que celle adoptée par Gaspar Noé dans Irréversible (2002). En ne recourant à aucun dialogue, commentaire ou musique, le réalisateur-scénariste Jörn Threlfall opte pour une mise en scène et une narration qui placent le spectateur à distance. Seuls les bruits de la nature et quelques conversations lointaines et imperceptibles brisent par instant le silence ambiant. Le peu d’information fournie contraint le spectateur à être attentif à chaque détail qui pourrait recéler quelques indices, vecteurs de multiples hypothèses.

Cette distanciation est accentuée par l’unique lieu filmé, un quartier pavillonnaire calme et bourgeois de la banlieue de Londres. C’est la scène d’un drame tiré d’un fait réel qui ne sera dévoilé que sur le carton final, épilogue du court-métrage. À l’image du récit qui remonte le fil de cette journée tragique, les neuf plans fixes et panoramiques font le tour de cette scène dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. La scènographie de Jörn Threlfall respecte le périmètre de sécurité que la police locale ne tardera pas à mettre en place. La soudaineté du drame et le carton final explicatif marquent les deux pics émotionnels de cet excellent court-métrage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s