Ága – Pergélisol miné

L’édition 2018 de la Berlinale s’est clôt en février dernier sur Ága, un film tourné dans le nord-est sibérien par le cinéaste bulgare Milko Lazarov. Une clôture en beauté(s) puisque ce film brille notamment par ses exceptionnelles qualités esthétiques. Ága vaut pour manifeste tant pour sa forme que pour son fond.

Dans les grandes étendues glacées de la Yakoutie, au nord de la Sibérie, vit un vieux couple de nomades. Nanook part chasser le renne tandis que Sedna tisse les filets de pêche et tanne les peaux de renards. Lorsque la santé de Sedna se détériore, Nanook se lance dans un long voyage pour retrouver Ága, leur fille partie depuis des années travailler dans des mines de diamant.

Pour réaliser Ága, Milko Lazarov a posé sa caméra en Yakoutie, vaste région russe enneigée où la température descend souvent en deçà des -40 degrés. Pour son deuxième long-métrage, ce cinéaste bulgare a donc opté pour un tournage sur des terres magnifiques balayées par un climat hostile. Hors du monde dans ce nord-est de la Sibérie, nous pouvons imaginer les multiples difficultés auxquelles l’équipe technique du film a dû faire face.

De son entame et jusqu’à son épilogue, Ága surprend par l’exceptionnelle qualité de sa photographie dont la lumineuse pureté est l’œuvre de Kaloyan Bozhilov. La profondeur de champ parfaitement calibrée porte la splendeur formelle de l’ensemble à des niveaux prodigieux. Seule la pureté des paysages filmés semble pouvoir rivaliser.

La caméra fixe, toujours idéalement placée à distance des protagonistes pour préserver leur intimité, prolonge le regard de Lazarov. Nul doute, ce regard porté sur le grandiose paysage naturel environnant est d’une extrême précision et d’une acuité infinie.

Sur un rythme que seul le tempo de la nature semble guider, les plans fixes se succèdent plus saisissants les uns que les autres. Chacun figure l’immuabilité d’un mode de vie traditionnel et d’une culture ancestrale. Ce sont ceux de la communauté des Iakoutes vue ici à travers le couple formé par Nanook (Mikhail Aprosimov) et Sedna (Feodosia Ivanova). Leur fils Chena (Sergei Egorov) et leur fille Ága (Galina Tikhonova) ont cédé au chant des sirènes d’une vie moderne et urbaine. Dans Ága, le fossé générationnel ainsi formé vaut pour rupture familiale et rupture des traditions.

Les exceptionnelles qualités esthétiques formelles du film poussent à la contemplation d’un espace figé dans le temps comme né d’une longue et douce hibernation. Et, au-delà de ce côté contemplatif assumé, Ága déroule une fiction portée aussi par des ambitions documentaires et ethnographiques. Ainsi, le film est rattrapé par la modernité d’un monde industriel dans son dernier tiers. Gigantisme menaçant, cicatrice béante, la mine de diamants à ciel ouvert de Mirny pourrait figurer l’engloutissement définitif d’un monde déjà mis à mal par le réchauffement climatique. Une destinée cruelle que Lazarov met adroitement en relief par une élégante utilisation de quelques mesures de la 5ème symphonie de Mahler. L’aspect saisissant d’Ága n’est donc pas uniquement lié à ses qualités formelles. Ága est aussi un film manifeste.

Publicités

2 réflexions sur “Ága – Pergélisol miné

    • Film bulgare tourné en Yakoutie avec des acteurs inconnus sous nos latitudes, forcément ça n’intéresse pas grand monde. Ce film n’est pas beau mais magnifique. D’un point de vue visuel, c’est ce que j’ai vu de plus beau cette année. A voir sur le plus grand écran possible et se laisser porter dans ces paysages, grand voyage garanti ! Les plus belles images ne sont pas dans la bande-annonce…
      Je n’ai pas encore vu Une affaire de famille. Concernant Leto, chronique à venir, mais ça reste une déception. Le réalisateur cumule des gimmicks déjà vus dans Le disciple mais force un peu trop la dose dans Leto à mon goût.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.