Battement de cœur – Au rythme de la comédie

Unis à l’époque sur les plateaux comme à la ville, Henri Decoin et Danielle Darrieux ont multiplié les collaborations depuis Le domino vert (1935). Si nous nous limitons aux films dont Decoin était le réalisateur, Battement de cœur matérialise déjà leur cinquième collaboration alors qu’1938, lors du tournage, l’actrice n’était âgée que de vingt-et-un ans. C’est au rythme de ce Battement de cœur que la comédienne passera définitivement au statut de star du cinéma français.

Arlette, jeune orpheline, s’évade de maison de correction. Par le biais d’une petite annonce, elle intègre une étonnante école de pickpockets, tenue par Monsieur Aristide. Embrigadée, Arlette se voit contrainte de voler afin de réunir la somme nécessaire pour un mariage arrangé, seule solution à ses yeux pour se sortir de ce mauvais pas. Mais elle s’en prend sans le savoir au comte d’Argay, ambassadeur. La victime ne la dénonce pas, et lui impose un marché…

La récente restauration numérique permet de redécouvrir les qualités formelles de Battement de cœur : un noir et blanc parfaitement calibré notamment grâce à un éclairage soigné et précis porté sur les personnages. Visuellement, ce film français semble appartenir à l’âge d’or hollywoodien. Avant la réalisation du film, Henri Decoin a séjourné durant un an à Hollywood. Un voyage que le cinéaste mit à profit pour observer le travail cinématographique de ses confrères américains.

Sur le plan de la narration, Battement de cœur lorgne aussi sur le savoir-faire hollywoodien. L’intrigue limpide ne ménage aucun mystère dans son déroulement chronologique jusqu’à un attendu happy end. Le fil narratif suit principalement Arlette une jeune femme candide d’origine modeste mais usant de toutes les audaces pour s’intégrer dans une classe sociale plus élevée. Dans ce rôle, Danielle Darrieux donne libre cours à ses moues expressives et à son jeu d’actrice moderne à la fois élégant et léger. L’action du film sera même suspendue le temps d’une chanson, Charade, interprétée avec malice par l’actrice.

Bien que très centré sur son actrice principale, Battement de cœur brille aussi et surtout de seconds rôles fort bien campés par des acteurs talentueux. La galerie de personnages secondaires est large et variée. Ainsi le prologue donne à voir un excellent Saturnin Fabre en professeur dans une école spécialisée dans l’art du vol à la tire. Parmi ses élèves apprentis pickpockets, il y a le personnage interprété par Julien Carette dont le jeu d’acteur est très voisin de celui qu’il tiendra chez Jean Renoir dans La règle du jeu (1939). Pour sa part, Jean Tissier trouve ici un excellent rôle, celui d’un ami dans le besoin qu’il honore avec aisance et subtilité.

Avec Battement de cœur, Decoin réalise une comédie enlevée et plaisante bien que classique, voire convenue dans sa partie romancée. L’absence d’effets, le ton léger, la fluidité dans le montage des séquences participent à imprégner un rythme vif au récit. La théâtralité assumée est contrebalancée par des dialogues cocasses souvent brillants.

Il est intéressant de noter que Battement de cœur fit l’objet d’un remake américain réalisé en 1946 par Sam Wood sous le titre Heart beat / Un cœur à prendre. Cette adaptation américaine n’a jamais été distribuée en France où Decoin et sa muse Darrieux continuèrent à travailler ensemble même après leur divorce et ce jusqu’à L’affaire des poisons réalisé en 1955. C’est ainsi qu’ils réalisèrent notamment La vérité sur Bébé Donge (Gabin autrement) en 1952.

Publicités

Une réflexion sur “Battement de cœur – Au rythme de la comédie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.