Invasion – La SF en concept… évasif

Invasion fait suite à Avant que nous disparaissions sorti en salles en mars dernier. Ces deux derniers films en date de Kiyoshi Kurosawa sont autant d’adaptations d’une même pièce de théâtre de Tomohiro Maekawa ! Si Avant que nous disparaissions était un produit destiné aux salles sombres, Invasion n’est autre qu’un montage alternatif en (trop) long-métrage d’une minisérie en cinq épisodes produite pour la télévision japonaise. L’illusion ne fait pas long feu.

Lire la suite

Publicités

Le dernier combat – Premier round

En prolongement de son court-métrage L’avant dernier (1981), Luc Besson plonge deux ans plus tard son premier long-métrage dans un univers post-apocalyptique. Les quelques survivants du genre humain interprétés notamment par Pierre Jolivet, Jean Bouise et Jean Reno ne disposent pas de grand-chose pour survivre. Le réalisateur se met au diapason de ses personnages en réalisant son film avec peu de moyens. Au final, Le dernier combat (1983), qui suit donc logiquement L’avant dernier, s’avère être un film riche notamment par les astuces de mise en scène qu’il recèle.

Lire la suite

Burning – Au brasier des délices

Après projection, Burning hante l’esprit du spectateur. D’abord, par son récit mystérieux et savamment elliptique qui laisse libre cours à plusieurs niveaux de lecture et, pour les spectateurs les moins attentifs, de compréhension… Ensuite, par la recherche d’une éventuelle faille dans le scénario que Chang-dong Lee met en images. Une quête vaine car cet écrivain, aujourd’hui réalisateur et scénariste, noue son intrigue avec rigueur et délicatesse. A une époque où l’écriture scénaristique est souvent galvaudée, Burning redonne espoir en ce que le cinéma aurait dû rester : un vecteur inaliénable de transmission de récits d’un narrateur à son auditoire et de partage des mêmes émotions entre les deux parties.

Lire la suite

Un condamné à mort s’est échappé – Aller de l’avant(-garde)

En son temps, Un condamné à mort s’est échappé de Robert Bresson avait été récompensé du prix de la mise en scène décerné lors de l’édition 1957 du festival de Cannes. Ce film entièrement bâti sur l’obstination à s’évader de prison de son personnage principal est si limpide qu’il en devient mystérieux. Une œuvre-référence qui se montre tout à la fois classique et expérimentale.

Lire la suite

Bleeder – Danish Reservoir

Il aura fallu dix ans avant que Pusher, premier film réalisé en 1996 par Nicolas Winding Refn, soit distribué en France. Pour son deuxième long-métrage, Bleeder (1999), l’attente aura été plus longue encore puisque celui-ci est resté inédit en France jusqu’en 2016 ! Constat étrange car si Bleeder s’inscrit dans la veine radicale de son aîné, il se détache de celui-ci par une narration plus ambitieuse (non centrée sur un unique personnage principal) et un recours moins systématique à la violence.

Lire la suite