Conversation avec Marco Bellocchio – « Je suis un révolutionnaire modéré »

Copyright Institut Lumière / Jean-Luc Mège

Le 16 octobre dernier, Marco Bellocchio accordait une « conversation » dans le cadre cinéphile du Festival Lumière 2019. Elle précédait donc de quelques jours la sortie en salle de son dernier opus, Le traître. Un film remarquable désormais à l’affiche et que nous vous invitons à visionner (Honneur et trahison) car il est fait partie des meilleurs films de la sélection officielle du dernier Festival de Cannes. Nous vous proposons dans les lignes qui suivent une transcription de cet entretien.

Lire la suite

Conversation avec Ken Loach – « Agitate ! Educate ! Organize ! »

Copyright Institut Lumière / Loïc Benoit

Parmi les rencontres qui jalonnaient la 11ème édition du festival Lumière figurait celle organisée autour de Ken Loach. A ses côtés avait pris place Clémentine Autain face au public du théâtre de la Comédie Odéon alors que Thierry Frémaux menait les débats traduits par Didier Allouch. Cette conversation souhaitée plus politique que cinématographique par le cinéaste anglais sera finalement politico-cinématographique car « on ne peut pas ne pas parler de cinéma à Lyon ».

Lire la suite

Quentin Tarantino, 1970, 7 ans, l’âge de raison

Après le visionnement de Once upon a time… in Hollywood et avant de vous livrer notre analyse de ce film, il nous paraît opportun de revenir sur la master class tenue par Quentin Tarantino lors de l’édition 2016 du festival Lumière. En effet, il y a trois ans, l’auteur de Pulp fiction évoquait l’année 1970 comme bascule définitive du cinéma américain dans le Nouvel Hollywood. L’année précédente, 1969, est celle qui hante le dernier opus en date du cinéaste américain.

Avec le débit mitraillette que nous lui connaissons, multipliant les précisions et les références, Tarantino se prêta volontiers au délicat exercice de la master class. Ce mercredi soir 12 octobre 2016, un solide bagage cinéphile n’était pas superflu. Récit d’une master class passionnante prémonitoire à Once upon a time… in Hollywood.

Lire la suite

Festival Lumière 2018 – Jane Fonda

J-1 avant le début de la 10ème édition du Festival Lumière qui cette année aura pour invité d’honneur Jane Fonda.

Nous vous invitons à nous suivre durant toute la durée du festival Lumière 2018 au fil d’un vaste programme cinéphile. Outre un focus particulier sur Jane Fonda et Henry Fonda, nos pérégrinations nous amènerons à découvrir ou redécouvrir quelques œuvres d’Henri Decoin, Jean Renoir, René Clair, Buster Keaton, etc. L’ensemble sera complété de « trésors et curiosités des archives », de films restaurés et autres ressorties.

Nous réaliserons la couverture du festival Lumière 2018 par la tenue quotidienne d’un journal critique.

Dogman – Entre chien et loup

Dans Dogman, Matteo Garrone s’inspire d’un violent fait divers italien de la fin des années quatre-vingts pour questionner notre rapport à la violence et notre esprit de vengeance. Au-delà de la pertinence du regard porté par le réalisateur sur une Italie en déshérence, Dogman brille aussi par la performance de son acteur principal atypique, Marcello Fonte. Le Prix d’Interprétation masculine qui lui a été attribué à l’issue du festival de Cannes 2018 semble pleinement mérité.

Lire la suite

Festival International du Film de La Rochelle 2018

J-1 ! Durant toute la durée du Festival International du Film de La Rochelle (FIFLR), du 29 juin au 8 juillet, nous invitons nos lecteurs à nous suivre au fil d’un large et éclectique programme cinématographique.

Nous allons donc piocher dans ce programme composé d’environ 200 films et documentaires. Nous assisterons à de multiples projections et partagerons notre ressenti quotidiennement notamment à travers notre Journal de critiques.

Au chapitre des rétrospectives, nous suivrons celles rendues aux cinéastes Ingmar Bergman et Robert Bresson. Nous ne délaisserons pas pour autant la section « Les drôles de dames du cinéma muet » qui rendra hommage à des actrices telles que Clara Bow, Marion Davies, Beatrice Lillie, Colleen Moore, Ossi Oswalda, etc.

Et, à travers l’hommage rendu au réalisateur Aki Kaurismäki, nous irons quérir un peu de fraîcheur du côté de la Finlande. Notre trajet aura aussi pour étape la Bulgarie balisée par la section « Du côté de la Bulgarie » qui met à l’honneur une nouvelle génération de cinéastes bulgares.

Enfin, les sections « Ici et ailleurs » et « D’hier à aujourd’hui » composées respectivement de films récents inédits et de films de patrimoine restaurés ou réédités viendront compléter un copieux menu auquel nous vous convions.

Consultez notre Journal Critique FIFLR 2008.

Festival Travelling 2018 (Vienne)

Du 20 au 27 février se tient à Rennes l’un des festivals de cinéma les plus cinéphile et exploratoire qui soit, Travelling. Durant cette 28ème édition, après Tanger en 2017, c’est la ville de Vienne qui est mise à l’honneur durant une semaine. La capitale autrichienne est donc placée sous les projecteurs d’une programmation aussi large que variée. Le programme concocté par l’association organisatrice Clair Obscur est librement consultable au format pdf sur ce lien.

Au-delà des rencontres et concerts programmés, les occasions vont donc être nombreuses de redécouvrir des œuvres cinématographiques majeures signées par, et pour ne citer qu’eux, Michael Haneke, Ulrich Seidl, Max Ophuls, Ernst Lubitsch, Axel Corti, etc. Certains honoreront le festival Travelling de leur présence, notamment les réalisateurs Barbara Albert, Peter Kubelka, Virgil Widrich, Patric Chiha, ou encore le scénariste Jean-Luc Fromontal.

Mais le festival Travelling n’est pas uniquement tourné vers un cinéma du passé. Ainsi, neuf courts-métrages contemporains seront mis en concurrence dans le cadre de la sélection Urba[Ciné]. De nombreux films présentés en avant-première en présence de leur réalisateur et/ou équipe de film viennent émailler une programmation pléthorique.

Notre journal de critiques est librement consultable sur cette page dédiée.

Au revoir là-haut – Populaire et ambitieux

Quatre ans après 9 mois ferme, Albert Dupontel revient devant et surtout derrière la caméra pour livrer une fresque ambitieuse parée d’une belle direction artistique. Dans Au revoir là-haut, l’ambition est toute à la fois formelle, visuelle, narrative et artistique. Autant de caractéristiques qui démarquent nettement le sixième long-métrage d’Albert Dupontel des films populaires produits par le cinéma français actuel.

Lire la suite

Festival Lumière 2017 – Wong Kar-wai

J-2 pour la 9ème édition du Festival Lumière qui cette année aura pour invité d’honneur Wong Kar-wai.

Nous vous invitons à nous suivre au fil d’un vaste programme qui regroupe, entre autres, Bernardo Bertolucci, John Cassavetes, René Clair, Henri-Georges Clouzot, Henri Decoin, William Friedkin, Jean-Luc Godard, Jean-Pierre Melville, Fred C. Newmeyer, Bertrand Tavernier, Henri Verneuil

Nous réaliserons la couverture du festival sur le site de notre partenaire Le mag cinema avec notamment la tenue d’un journal critique et une animation sur Facebook et Twitter.

Festival Court Métrange 2017 – D’étranges expériences

Au fil des années, le festival Court Métrange a su, parmi les festivals dédiés aux courts-métrages, asseoir puis renforcer un rendez-vous devenu incontournable. Pour la 14ème fois, le Festival International du Court Métrage insolite et Fantastique prendra ses quartiers en octobre à Rennes. L’édition 2017 déploiera un programme  aussi large qu’alléchant, véritable déluge d’étrangetés et de mystères. Cette 14ème édition présidée par le romancier Norman Spinrad, auteur d’une œuvre de science-fiction devenue anthologie, sera placée sous la thématique de l’Intelligence Artificielle. L’expérience s’annonce épique.

Lire la suite sur Le mag cinéma