Octobre à Paris – Devoir de mémoire

Dans Octobre à Paris, Jacques Panijel délaisse une approche historique au profit d’un regard militant et politique pour relater les tragiques évènements du 17 octobre 1961. Le réalisateur mêle captation documentaire, reconstitution des évènements relatés et commentaires militants dans un brûlot dénonciateur d’une tragédie niée par les autorités françaises. La fragilité technique de ce documentaire réalisé clandestinement et avec très peu de moyens est amplement compensée par la force des témoignages qu’il recèle.

Lire la suite

Publicités

Les portes de la nuit – Au seuil du réalisme poétique

Marcel Carné à la réalisation, Jacques Prévert au scénario, Joseph Kosma à la musique, Alexandre Tauner aux décors, Philippe Agostini à la photographie et une belle distribution de seconds rôles, tel peut être le résumé de la fiche signalétique des Portes de la nuit. Tourné en 1946 et abordant avec noirceur et pessimisme des thèmes encore trop actuels, ce film fut incompris et rejeté par la critique lors de sa sortie en salle. Il aurait été un succès s’il avait été réalisé quelques années plus tard et mérite d’être redécouvert.

Lire la suite

Voyages à travers le cinéma français – Les chansons, Julien Duvivier et les années 60 (5/5)

voyage-a-travers-le-cinema-francais-affiche

Au fil des épisodes de Voyages à travers le cinéma français, Bertrand Tavernier n’a cessé de souligner l’importance que revêtent les dialogues et les musiques dans les films de patrimoine. De Julien Duvivier jusqu’aux années 60 en passant par le cinéma sous l’Occupation, le même constat est fait sur les chansons, en particulier celles écrites par des metteurs en scène ou interprétées par des acteurs issus du music-hall.

Lire la suite

Voyages à travers le cinéma français – L’Occupation, l’avant et l’après-guerre (4/5)

voyage-a-travers-le-cinema-francais-affiche

Après l’évocation d’une dizaine de cinéastes oubliés ou méconnusBertrand Tavernier inscrit d’autres réalisateurs dans l’avant et l’après seconde Guerre Mondiale. Entre les deux, l’Occupation allemande de la France va représenter une période charnière pour le cinéma français à laquelle Tavernier consacre un épisode entier de sa série documentaire.

Lire la suite

Voyages à travers le cinéma français – Cinéastes oubliés ou méconnus (3/5)

Comme pour ses cinéastes de chevet, Bertrand Tavernier consacre deux épisodes de sa série documentaire Voyages à travers le cinéma français à des réalisateurs oubliés ou méconnus. L’exercice qui consistait à distinguer les premiers des seconds était délicat et l’emmena à faire des choix arbitraires. Nous avons donc jugé opportun de vous livrer notre synthèse des épisodes 6 et 7 dans une unique publication.

Lire la suite