De l’autre côté du vent – Welles, réalisateur-monteur

Un temps perdu puis retrouvé, l’inachevé De l’autre côté du vent réalisé par Orson Welles est enfin visible sur le réseau Netflix, trente-trois ans après le décès de son auteur. Retour sur la genèse d’un projet cinématographique au long cours dont l’origine nous ramène plus de cinquante ans en arrière.

Lire la suite

Publicités

N.B. #6 – Les camarades (1963, Mario Monicelli)

La ressortie en salle et en version intégrale (2h10) restaurée 4K des Camarades offre l’opportunité de redécouvrir dans d’excellentes conditions ce film réalisé en 1963 par Mario Monicelli. Le cinéaste y chronique le quotidien d’un monde ouvrier pris en tenaille entre misère et luttes sociales. Face à l’injustice et à l’adversité, les ouvriers mis en scène n’ont d’autres meilleures armes que leur solidarité et leur fraternité pour promouvoir leurs revendications sociales dans un élan de survie.

Lire la suite

Festival Lumière 2018 – Jane Fonda

J-1 avant le début de la 10ème édition du Festival Lumière qui cette année aura pour invité d’honneur Jane Fonda.

Nous vous invitons à nous suivre durant toute la durée du festival Lumière 2018 au fil d’un vaste programme cinéphile. Outre un focus particulier sur Jane Fonda et Henry Fonda, nos pérégrinations nous amènerons à découvrir ou redécouvrir quelques œuvres d’Henri Decoin, Jean Renoir, René Clair, Buster Keaton, etc. L’ensemble sera complété de « trésors et curiosités des archives », de films restaurés et autres ressorties.

Nous réaliserons la couverture du festival Lumière 2018 par la tenue quotidienne d’un journal critique.

Le dernier des hommes – Costumer pour paraître

« Aujourd’hui tu es le premier, estimé de tous, un ministre, un général, peut-être un prince. Sais-tu ce que tu seras demain ? » Ce premier intertitre lance idéalement Le dernier des hommes (1924) car il installe d’entrée le ton du quinzième film de Friedrich Wilhelm Murnau. Et, derrière un récit dramatique, c’est toute la virtuosité et la maîtrise technique du cinéaste qui éclatent à l’écran, comme une évidence.

Lire la suite

La motocyclette – Faithfull roule pour Delon

En 1968, La motocyclette fut sélectionné pour concourir dans la compétition officielle du festival de Cannes. Mais cette année-là, faute d’être arrivée à son terme, la grande messe du cinéma ne livra aucun palmarès. Ce film de Jack Cardiff avec en tête d’affiche Marianne Faithfull et Alain Delon aurait-il obtenu un prix ? Il n’y a nulle réponse définitive possible à cette question.

Lire la suite

R.A.S. – Réfractaires Appelés à Servir

Censure oblige, ce n’est que dix ans après la fin de la guerre d’Algérie que les premiers films abordant cette tragédie apparaissent sur les écrans. Il y eut ainsi en 1972 Avoir 20 ans dans les Aurès de René Vautier puis, un an plus tard, R.A.S. d’Yves Boisset. De cette guerre et des exactions commises restées longtemps taboues, le cinéaste fait œuvre d’engagement éminemment politique.

Lire la suite

Le dernier combat – Premier round

En prolongement de son court-métrage L’avant dernier (1981), Luc Besson plonge deux ans plus tard son premier long-métrage dans un univers post-apocalyptique. Les quelques survivants du genre humain interprétés notamment par Pierre Jolivet, Jean Bouise et Jean Reno ne disposent pas de grand-chose pour survivre. Le réalisateur se met au diapason de ses personnages en réalisant son film avec peu de moyens. Au final, Le dernier combat (1983), qui suit donc logiquement L’avant dernier, s’avère être un film riche notamment par les astuces de mise en scène qu’il recèle.

Lire la suite