Les confins du monde – Aux confins de l’humanité ?

Les confins du monde n’est ni un récit historique, ni un film de guerre mais un film psychologique et métaphysique sur la guérilla du Tonkin. Dans ce long métrage présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du festival de Cannes 2018, les retranchements filmés sont tant géographiques (la jungle indochinoise) que psychologiques (la psyché malade d’un soldat incarné par Gaspard Ulliel). Guillaume Nicloux nous invite à un voyage dont la destination est indéterminée. Serions-nous en route pour les confins de l’humanité ?

Lire la suite

Publicités

Donbass – Aux confins d’un conflit

Déjà à travers son documentaire Maïdan tourné sur le vif entre novembre 2013 et fin mars 2014, Sergeï Loznitsa portait à l’écran les évènements sis sur la place-titre qui secouaient alors l’Ukraine. Ces manifestations, revendications et résistances sur la place de l’Indépendance de Kiev ont une suite : la guerre du Donbass. Dans cette région orientale de l’Ukraine, un conflit oppose des Ukrainiens pro-européens à des séparatistes pro-russes. Le réalisateur donne à voir ce conflit par un prisme fictionnel dont l’âpreté tient au documentaire, voire au reportage de guerre.

Lire la suite

R.A.S. – Réfractaires Appelés à Servir

Censure oblige, ce n’est que dix ans après la fin de la guerre d’Algérie que les premiers films abordant cette tragédie apparaissent sur les écrans. Il y eut ainsi en 1972 Avoir 20 ans dans les Aurès de René Vautier puis, un an plus tard, R.A.S. d’Yves Boisset. De cette guerre et des exactions commises restées longtemps taboues, le cinéaste fait œuvre d’engagement éminemment politique.

Lire la suite

Foxtrot – Tragédie chorégraphiée

En 2009, Samuel Maoz obtenait le Lion d’Or au Festival de Venise dès son premier film, Lebanon. Huit ans plus tard, c’est le Lion d’Argent de la Mostra qui célébra son second métrage, Foxtrot. Le cinéaste israélien use d’une mise en scène extrêmement précise et livre un film très formaliste qui n’abandonne pas pour autant tout propos. Le récit de Foxtrot délaye une réflexion sur les traumas d’une société malade, celle d’Israël, doublée d’une dénonciation de l’absurdité de la situation militaire de l’État hébreu.

Lire la suite

Soy Nero – Boucle identitaire

soy-nero-titre

Road-trip puis film de guerre lorgnant sur Gerry de Gus Van Sant, Soy Nero de Rafi Pitts questionne les paradoxes de la société américaine, le statut des « green card soldiers » et les restes du rêve américain. Dans ce projet cosmopolite sur l’exil et cette fiction politique sur les immigrants illégaux aux États-Unis, l’esquisse de traitement proposé par Rafi Pitts, lui-même exilé, pousse le spectateur à la réflexion.

Lire la suite