Le cabinet du docteur Caligari – Caligarisme et expressionnisme (2/2)

Dans la première partie de notre article consacré au Cabinet du docteur Caligari de Robert Wiene, nous évoquions La première pierre d’un monument cinématographique qui ne cessera de s’étendre durant de nombreuses décennies. En effet, l’influence de ce chef-d’œuvre du cinéma muet allemand n’a jamais cessée. De classique, ce film devint rapidement l’œuvre matricielle de tout le cinéma fantastique et d’horreur.

Lire la suite

Le cabinet du docteur Caligari – La première pierre (1/2)

Le cabinet du docteur Caligari réalisé en 1920 par Robert Wiene fait indéniablement partie des réalisations cinématographiques les plus emblématiques de l’histoire du 7ème art. Sur la base du scénario confectionné par Carl Mayer et Hans Janowitz, le cinéaste allemand construit un univers, créé une ambiance étrange et invente un langage. Quelle soit perçue sous un angle esthétique ou narratif, la démonstration est faite et la réussite est totale.

Lire la suite

Get out – Mixité des genres

Acteur et scénariste pour des productions télévisées, Jordan Peele réussit son passage à l’écriture et à la réalisation d’un film destiné au cinéma. Get out force à la réflexion en se positionnant entre la satire sociale contemporaine et le thriller horrifique et paranoïaque. Une belle, originale et surprenante proposition comme seul le cinéma de genre sait nous en fournir.

Lire la suite

Dernier train pour Busan – Sur de bons rails

dernier-train-pour-busan-su-an-kim-2

Mené à un train d’enfer, Dernier train pour Busan s’engage sur plusieurs voies. Au film de zombies classique, Sang-ho Yeon adjoint des ingrédients relevant des films d’action, du fantastique et du thriller. Dans ce premier long métrage en prises réelles, le cinéaste coréen surprend en déployant une mise en scène inventive et percutante au service d’une narration efficace dans le maintien d’une tension qui va crescendo. En s’appuyant sur un bon casting qui incarne un échantillon représentatif de la population sud-coréenne, Sang-ho Yeon dresse en sous texte le portrait d’une Corée face au libéralisme et à la division.

Lire la suite