Top 2019

Début d’année oblige, nous cédons à l’exercice consistant à vous livrer notre classement des meilleurs films d’une année 2019 désormais close. Comme pour les millésimes précédents (20152016, 2017 et 2018), nous limitons notre sélection aux dix films qui finalement nous auront laissés le plus d’images en tête et ceux dont les propos nous semble les plus intéressants. Un classement subjectif, éminemment critiquable, mais que nous assumons complètement et que nous complétons par une analyse pour en extérioriser les principales caractéristiques.

Lire la suite

Le traître – Honneur et trahison

Le traître concourait légitimement en mai dernier à obtenir la Palme d’or. Comme ses prédécesseurs, ce septième film de Marco Bellocchio présenté dans la sélection officielle du Festival de Cannes n’a apporté aucun prix à son auteur. Pareil constat nous interroge sur l’absence de récompense à destination de Pierfrancesco Favino, impeccable interprète de Tommaso Buscetta, personnage incontournable et omniprésent du film. Ainsi, malgré ses qualités indéniables, l’œuvre cinématographique de l’auteur de Vincere (2009) n’a été reconnue à Cannes qu’en 1980 par l’obtention d’un double prix d’interprétation à l’adresse d’Anouk Aimée et Michel Piccoli, duo principal du Saut dans le vide. Par sa monumentalité et son ampleur, la fresque déployée dans Le traître aurait dû venir épaissir cette bien maigre reconnaissance.

Lire la suite

#Lumière2019 – Conversation avec Marco Bellocchio – « Je suis un révolutionnaire modéré »

Copyright Institut Lumière / Jean-Luc Mège

Le 16 octobre dernier, Marco Bellocchio accordait une « conversation » dans le cadre cinéphile du Festival Lumière 2019. Elle précédait donc de quelques jours la sortie en salle de son dernier opus, Le traître. Un film remarquable désormais à l’affiche et que nous vous invitons à visionner (Honneur et trahison) car il est fait partie des meilleurs films de la sélection officielle du dernier Festival de Cannes. Nous vous proposons dans les lignes qui suivent une transcription de cet entretien.

Lire la suite

Fais de beaux rêves – Éveil introspectif

Marco Bellocchio a souvent fait le portrait de familles éclatées par des non-dits, vecteurs de drames intimes au long cours. Le cinéaste italien a trouvé dans Fais de beaux rêves, mon enfant, roman autobiographique du journaliste turinois Massimo Gramellini, matière à prolonger le traitement de ses thématiques favorites que sont les conflits familiaux, les rapports mère-fils, l’absence d’un être aimé et les questionnements intimes.

Lire la suite