La vérité – Pour ne rien cacher…

Dans la filmographie de Hirokazu Kore-eda, La vérité succède à Une affaire de famille (Affaire courante), Palme d’or 2018. Succession complexe pour l’opus 2019 du cinéaste japonais qui n’a pas eu les honneurs d’une sélection au festival de Cannes. Bien que retenu par la Mostra de Venise (film d’ouverture), La vérité n’a obtenu aucun prix. Ce film n’en constitue pas moins une rupture dans la filmographie de son auteur qui filme pour la première fois en France un casting non japonais.

Lire la suite

High life – Ici-bas sur terre

Souvent exigeante, toujours singulière, la filmographie de Claire Denis embrasse de multiples genres. Le territoire cinématographique arpenté est aussi vaste que passionnant du film d’horreur Trouble every day (2001) à la comédie romantique Un beau soleil intérieur (2017, Les reflets du genre humain), ou du mélodrame Vendredi soir (2002) au thriller Les salauds (2013). La réalisatrice étend encore le champ des possibles avec High life, son premier film tourné en langue anglaise et son premier film de science-fiction.

Lire la suite

Un beau soleil intérieur – Les reflets du genre humain

Présenté en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs 2017, Un beau soleil intérieur de Claire Denis chronique les fragments de la vie sentimentale de son héroïne principale interprétée par Juliette Binoche. En reflet, la galerie de portraits masculins, rehaussée par une bande-son jazzy composée par Stuart A. Staples, expose les faiblesses du genre humain.

Lire la suite