Top 2016 – films

Profitons de ce début d’année pour revenir sur le millésime cinématographique 2016 désormais clos. Pour cela, nous nous plions bien volontiers à l’exercice, par essence subjectif, qui consiste à établir un top 10 des films vus en salle en 2016.

Vous pouvez cliquer sur le titre du film pour accéder à l’article dédié. Nous complétons ce top annuel par une analyse de celui-ci, notamment en le comparant à notre top 2015. Il y a un an, jour pour jour, la belle année cinématographique 2015 nous avait incité a publié ce top 2015 en guise de premier article de notre blog In Ciné Veritas. Quel verdict portons-nous sur le cru 2016 ?

Nous souhaitons à nos fidèles lecteurs une excellente année. Souhaitons-nous un millésime 2017 riche en propositions cinématographiques fortes.

Lire la suite

Publicités

Prix Louis-Delluc 2016 – Les finalistes

louis-delluc

Créé en 1937, le prix Louis-Delluc récompense le meilleur film français de l’année. Pour le millésime 2016, ce sont finalement six films et un documentaire qui ont été retenus qui seront mis en concurrence :

  • Le bois dont les rêves sont faits, un documentaire de Claire Simon,
  • Le fils de Joseph d’Eugène Green,
  • Nocturama de Bertrand Bonello,
  • Rester vertical d’Alain Guiraudie,
  • L’avenir de Mia Hansen Love,
  • Frantz de François Ozon,
  • La mort de Louis XIV d’Albert Serra.

Parmi ces sept finalistes, quel sera celui qui succèdera à Fatima de Philippe Faucon ? La réponse à cette question sera apportée le 14 décembre prochain.

Sans avoir vu le documentaire de Claire Simon, notre préférence va à Nocturama de Bertrand Bonello.

 

Bilan cinématographique du T3 2016

podium-t3-2016

Voici notre Top 3 établi sur la base des films sortis en salle durant le troisième trimestre 2016 :

  1. Juste la fin du monde de Xavier Dolan, psychodrame en huis clos déroulant la mise en abyme théâtrale du dialogue familial façon John Cassavetes
  2. Nocturama de Bertrand Bonello, film de genre majeur qui propose, avec fluidité et sans stigmatisation, un parcours et un huis clos anxiogènes et désespérés
  3. The strangers de Hong-jin Na, emprunte à Roman Polanski et William Friedkin et fait défiler les genres dans un thriller horrifique ambitieux et magistral

Un Top 3 composé de films très différents les uns des autres mais qui ont pour point commun d’être de réelles propositions cinématographiques. Chacun dans leur style, ces œuvres endossent une certaine marginalité dans le paysage actuel du 7ème art. Une marginalité source d’originalité mais qui tiendra éloigné ces trois films du haut du tableau du box-office. Nous pouvons cependant espérer une audience assez conséquente pour Juste la fin du monde de Xavier Dolan.

Nocturama – Fatalement vôtre

nocturama-jeanne-darc

Là où nous attendions un film sur le terrorisme, Bertrand Bonello livre une œuvre politique dénuée de tout manichéisme ou stigmatisation. Nocturama se décline en un parcours de jeunes terroristes suivi d’un nocturama en huis clos anxiogène avant un épilogue désespéré exécuté sans sommation. A l’image du finale du film, la mise en scène de Bertrand Bonello est d’une précision chirurgicale et fait se succéder les plans séquences dans une fluidité devenue rare dans le cinéma français. Nocturama n’est pas un film manifeste mais un film de genre ambitieux et déjà majeur.

Lire la suite