N.B. #8 – Les héritières (2018, Marcelo Martinessi)

L’accueil réservé au film Les héritières dans les festivals a été plutôt favorable. Le premier long-métrage de Marcelo Martinessi a ainsi obtenu, entre autres, trois prix lors de la dernière édition en date de la Berlinale et le prix du Meilleur film d’Amérique latine lors de celle du festival de San Sebastián. Ces récompenses ont agi comme autant d’éléments déclencheurs de l’intérêt des spectateurs curieux que nous sommes. Il faut également reconnaître qu’il ne nous est pas souvent donné à voir un film d’origine paraguayenne.

À Assomption, capitale du Paraguay, Chela, riche héritière, a mené la grande vie avec Chiquita pendant 30 ans. Mais au bord de la faillite, elle doit vendre tous ses biens et voir Chiquita, accusée de fraude, partir en prison. Alors qu’elle n’a pas conduit depuis des années, Chela accepte de faire le taxi pour un groupe de riches femmes âgées de son quartier. Elle fait alors la rencontre de la jeune et charmante Angy.

Marcelo Martinessi, réalisateur, scénariste et producteur des Héritières, traite avec délicatesse et pudeur de l’homosexualité féminine. Une préférence sexuelle taboue que ses membres vivent en cachette dans un pays peu progressiste sur la question, le Paraguay. Mais, à force de non-dits et au fil d’un scénario sans grande originalité, sans variation de rythme ou de tonalité, la délicatesse précitée finit par confiner à l’effacement.

L’universel désir au féminin est à peine caressé par une narration trop déliée et insuffisamment ancrée dans son sujet. Et, si le cinéaste paraguayen aborde d’autres thèmes d’ordre socio-économique et/ou historique (passé dictatorial du Paraguay), l’apport qui en résulte est trop distancié.

Au final, le récit ténu et mal tenu fait barrage à toute empathie envers ses personnages campés par une distribution exclusivement féminine. Dès lors, l’Ours d’argent de la meilleure actrice remis à Ana Brun semble être le prix le moins contestable parmi ceux obtenus par Les héritières.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.